0
Formations, réflexions et pèlerinages
Une Église qui n’est plus celle du pauvre
Une Église qui n’est plus celle du pauvre
© a

| Webmaster

Une Église qui n’est plus celle du pauvre

Réflexions

Martin Steffens

Martin Steffens, enseigne la philosophie en classe préparatoire littéraire à Strasbourg. Chroniqueur, auteur d'essais sur le consentement à l'existence (Petit traité de la joie, La vie en bleu, L'amour vrai...), Textes de patience et de résistance (DDB) et Marie comme Dieu la conçoit (Cerf).

 

Une Église qui n’est plus celle du pauvre

PAR MARTIN STEFFENS

6 OCTOBRE 2020

    « Pouvais-je faire pour ma vigne plus que je n’ai fait ? […] J’en ferai une pente désolée ; elle ne sera ni taillée ni sarclée, il y poussera des épines et des ronces ; j’interdirai aux nuages d’y faire tomber la pluie. »

Is 5, 4-6

Par deux fois en trois semaines, je me suis vu, faute de préinscription ou à cause d’une erreur de code, refuser l’entrée d’une église. Cette fois, j’en ai pleuré. Certes ce phénomène, parmi d’autres, raconte ce que devient une société quand elle a peur. Mais l’Église peut-elle se contenter de répéter la société ? Réfugié dans un café, plein de chaleur et d’humanité, j’ai, pour me consoler un peu, rédigé ces lignes.....

 

Lire l'article sur LeVerbe

Le Verbe.png
Le Verbe.png © a
Le Verbe.png

Répondre à () :


Captcha