0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 26 février 2021
Méditation du 26 février 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 26 février 2021

2021 02 26 RECONCILIER (1Carême5) (Matthieu 5, 20-26)

                                                                      

Le mot « justice », dans le premier verset, équivaut à « sainteté », conformité à la sainteté de Dieu. Donc, si l’attitude des disciples n’est pas meilleure que « celle  des scribes et des pharisiens », ils ne pourront pas entrer dans le Royaume.

L’exemple du sacrifice offert alors qu’on a un différend avec son frère  explique aussi que la foi en Dieu ne peut s’accommoder d’un désaccord avec lui. Jésus n’a pas séparé l’amour de Dieu de l’amour du frère. En blessant l’homme, on offense Dieu. Jésus a établi une « équivalence » entre « amour de Dieu et de son prochain. » La première Lettre de Saint Jean (1Jean 4, 20) dit clairement : «  Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. »

 

Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), trouvait des arguments de bon sens pour ses auditeurs tentés d’allier rivalité et piété.

     «  Écoute ce que dit le Seigneur : « Lorsque tu vas présenter ton offrande sur l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande ». Mais tu diras : « Vais-je laisser là l'offrande et le sacrifice ? » « Certainement, répond-il, puisque le sacrifice est offert justement pour que tu vives en paix avec ton frère. » Si donc le but du sacrifice est la paix avec ton prochain, et que tu ne sauvegardes pas la paix, il ne sert à rien que tu prennes part au sacrifice, même par ta présence. La première chose que tu aies à faire c'est bien de rétablir la paix, cette paix pour laquelle, je le répète, le sacrifice est offert. De celui-ci, alors, tu tireras un beau profit.     

  Car le Fils de l'homme est venu dans le monde pour réconcilier l'humanité avec son Père. Comme Paul le dit : « Maintenant Dieu a réconcilié avec lui toutes choses » (Col 1,22) ; « par la croix, en sa personne, il a tué la haine » (Ep 2,16). C'est pourquoi celui qui est venu faire la paix nous proclame également bienheureux, si nous suivons son exemple, et il nous donne son nom en partage : « Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu » (Mt 5,9)… »

 

 

 

 

 

Répondre à () :


Captcha