0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 22 avril 2021
Méditation du 22 avril 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 22 avril 2021

2021 04 22 MA CHAIR (3Pâques4) (Jean 6, 44-51)

 

 

« Je suis le pain de vie » (6, 35.48)

      Voici ce que dit l’Eglise elle-même de cette Parole de Jésus, si importante pour la foi en Lui, et sa Présence au monde, depuis l’Incarnation.

 « Le Christ Jésus qui est mort, qui est ressuscité, qui est à la droite de Dieu, qui intercède pour nous » (Rm 8,34) est présent de multiples manières à son Église : dans sa Parole, dans la prière de son Église, « là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom » (Mt 18,20), dans les pauvres, les malades, les prisonniers (Mt 25,31s), dans ses sacrements dont il est l'auteur, dans le sacrifice de la messe et en la personne du ministre. Mais « au plus haut point [il est présent] sous les espèces eucharistiques » (Vatican II SC 7). Le mode de présence du Christ sous les espèces eucharistiques est unique... Dans le très saint sacrement de l'eucharistie sont « contenus vraiment, réellement et substantiellement le corps et le sang conjointement avec l'âme et la divinité de notre Seigneur Jésus Christ… » (Concile de Trente).

            « Cette présence, on la nomme ‘réelle’, non à titre exclusif, comme si les autres présences n'étaient pas ‘réelles’, mais par excellence parce qu'elle est substantielle, et que par elle le Christ, Dieu et homme, se rend présent tout entier » (saint Paul VI)… Le culte de l'Eucharistie ... « L'Église catholique a rendu et continue de rendre ce culte d'adoration qui est dû au sacrement de l'eucharistie non seulement durant la messe, mais aussi en dehors de sa célébration : en conservant avec le plus grand soin les hosties consacrées, en les présentant aux fidèles pour qu'ils les vénèrent avec solennité, en les portant en procession » (saint Paul VI)… Il est hautement convenable que le Christ ait voulu rester présent à son Église de cette façon unique. Puisque le Christ allait quitter les siens sous sa forme visible…, il voulait que nous ayons le mémorial de l'amour dont il nous a aimés « jusqu'à la fin » (Jn 13,1), jusqu'au don de sa vie. En effet, dans sa présence eucharistique il reste mystérieusement au milieu de nous comme celui qui nous a aimés et qui s'est livré pour nous (Ga 2,20)…, sous les signes qui expriment et communiquent cet amour.

 (Catéchisme de l’Eglise Catholique.)

 

 

Répondre à () :


Captcha