0
Informations et agenda paroissial
Message du jour de notre curé
Message du jour de notre curé
© a

| Webmaster

Message du jour de notre curé

Luçon le vendredi 24 avril 2020

38ème jour de confinement

Chers frères et sœurs,

Anniversaire

Demain, samedi 25 avril 2020, jour de la St Marc, nous fêterons les 70 ans de Mgr François Jacolin !

Une messe à 11h était initialement prévue à la cathédrale et Mgr devait accueillir 80 personnes de sa famille pour fêter cet anniversaire…

Ce n’est que partie remise !

L’occasion de prier pour notre pasteur et sa mission apostolique au jour de son anniversaire.

Courrier des lecteurs Ouest-France

N’étant pas certain que Ouest-France puisse diffuser tous les courriers des lecteurs reçus, et notamment le mien, ou du moins en intégralité, je vous publie celui que j’ai envoyé hier.

 

"En ce temps exceptionnel de confinement, le Pape François nous invite à être inventif et créatif pour proposer des réponses exceptionnelles qui n'ont pas vocation à perdurer mais qui sont pour un temps donné.

Il est certain, comme l'a rappelé très justement le Pape, que notre foi chrétienne est incarnée et les sacrements comme la vie de l'Eglise ne peuvent pas être virtualisés. Cela doit seulement, en tout état de cause, être un palliatif dans l'attente des retrouvailles paroissiales, voire même un encouragement à revenir concrètement et dès que possible à la vie sacramentelle, en respectant toutes les règles de sécurité et de prudence, comme et pas moins que pour un marché ou un bureau de tabac ! Pour beaucoup, la communion c'est aussi et même bien plus vitale que le jogging ou qu'une baguette de pain ! L'eucharistie c'est le Pain de Vie !

Nous avons beaucoup de retours positifs de personnes seules, de personnes âgées et de familles très heureuses d'avoir pu suivre et prier en communion avec les célébrations diocésaines et paroissiales diffusées sur internet, notamment pendant la Semaine Sainte. C'est important de tout faire pour garder le contact local et une proximité, même par écran interposé, quand bien même la qualité de la diffusion est de moyenne qualité...

Pour un coût quasi nul, cela donne l'occasion de vivre une (relative !) réalité incarnée de la communion chrétienne locale (paroissiale et diocésaine) dans l'eucharistie. Il ne s'agit pas de réduire et de se limiter au sacrement pour le sacrement ou la messe pour la messe mais que ceux-ci puissent avoir cette dimension incarnée et enracinée dans le réel d'une Eglise particulière (même sur internet !). C'est fondamental !

Il est donc bon de tout mettre en œuvre pour pouvoir garder ce lien et ce service de proximité de la communion chrétienne et spirituelle locale... Il ne s'agit pas de faire son œuvre à soi mais de servir par différents moyens (celui-ci et d'autres) cette communion locale chrétienne au Christ et à son Eglise. Merci à tous les prêtres et les laïcs qui y contribuent !

Je pense également qu'en ce temps éprouvant pour tous, il est bon de chercher à promouvoir tout ce qui peut favoriser la communion ecclésiale dans ses diverses réalités et sensibilités spirituelles et selon différentes initiatives complémentaires qui centrent sur le Seigneur. Par-là, nous pourrons mieux faire l'expérience de la communion spirituelle et ecclésiale dans le Christ, sans tomber dans le piège des divisions et des oppositions veines et stériles".

 

Homélie du Père Cantalamessa, franciscain et prédicateur du Pape 

                           et de la Maison pontificale à Rome

Homélie du P. Cantalamessa_001.jpg
Homélie du P. Cantalamessa_001.jpg © a
Homélie du P. Cantalamessa_001.jpg
Homélie du P. Cantalamessa_002.jpg
Homélie du P. Cantalamessa_002.jpg © a
Homélie du P. Cantalamessa_002.jpg
Homélie du P. Cantalamessa_003.jpg
Homélie du P. Cantalamessa_003.jpg © a
Homélie du P. Cantalamessa_003.jpg
Homélie du P. Cantalamessa_004.jpg
Homélie du P. Cantalamessa_004.jpg © a
Homélie du P. Cantalamessa_004.jpg
Homélie du P. Cantalamessa_005.jpg
Homélie du P. Cantalamessa_005.jpg © a
Homélie du P. Cantalamessa_005.jpg

Vous pouvez télécharger cette Homélie ci dessous

 

 Discours et prière du Président de Centrafrique Faustin Archange TOUADERA

« Mes Chers Compatriotes ;

Le monde entier fait face à une grande pandémie qui défie toute intelligence humaine, appelée Coronavirus, de son nom scientifique Covid-19.

Les médias nous rapportent quotidiennement que plus de la moitié de la population mondiale est confinée.

On dénombre des dizaines de milliers de morts et de centaines de milliers de malades aujourd’hui. Le monde traverse en ce moment une vallée des larmes.

Notre pays n’est pas en reste ; nous dénombrons 8 cas confirmés de contamination et plusieurs Compatriotes tués à l’étranger par le Covid-19.

Aucun plan de diagnostic et de traitement ne permet de limiter la propagation de la pandémie.

Mais Dieu seul peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons.

Dans des circonstances à la fois difficiles et éprouvantes, les enfants de Dieu devront s’approcher avec assurance du trône de grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce pour être secourus dans leurs besoins.

Je rends donc grâce à Dieu qui a inspiré ses Serviteurs de la Plateforme des Confessions Religieuses et vous tous, filles et fils de la République Centrafricaine, à l’effet d’observer cette journée de jeûne et de prière.

Oui. Le Seigneur Dieu a déclaré que « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays ».

L’occasion nous est donnée aujourd’hui de nous repentir, de nous détourner de nos mauvaises voies, de demander le pardon de nos iniquités.

Alors, Dieu exaucera nos prières et guérira notre pays de tous les maux qui le minent et de ce fléau qu’est le Covid-19.

 

Avec humilité et communion de cœurs, PRIONS :

"Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob, 

Père très Saint, je te bénis.

Je tourne ma face vers Toi, ô Seigneur Dieu, 

Toi qui m’as choisi pour présider à la destinée de la République Centrafricaine, ce beau pays.

Toi qui veilles sur l’accomplissement de tes promesses,

Toi qui gardes ton alliance et qui fait miséricorde à ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements,

Toi qui es omniscient, omniprésent et omnipotent,

Nous sommes tous coupables Seigneur à cause de notre orgueil, de notre esprit rebelle, de notre méchanceté et des actes de violence dont nos mains sont coupables.

Nos mensonges, notre égoïsme et bien d’autres iniquités nous ont éloignés de Toi.

Alors s’est répandue sur nous, de manière soudaine et inattendue, une grande calamité, le Covid-19. Il n’en est jamais arrivé de semblable dans le monde en général et dans notre pays, en particulier.

Seigneur, à toi la justice et à nous la confusion.

J’implore ton pardon, ta miséricorde, ta bonté pour le peuple centrafricain, ton peuple, qui, comme les autres peuples du monde, traverse une période d’angoisse, de peur, de traumatisme, de drames, une période où cette grande pandémie, le Covid-19, sévit dans le monde entier.

Je t’invoque, Père formidable, fidèle et merveilleux, Toi qui règnes en Maître absolu dans nos vies,

Je te demande, Seigneur Dieu, de pardonner nos offenses, les offenses de ce monde, avec ses ruses, ses tentations, ses contradictions et ses problèmes.

Maintenant donc, ô notre Dieu, écoute ma prière et mes supplications, pour le peuple centrafricain.

Seigneur, selon ta grande miséricorde et par pure grâce, détourne cette pandémie de notre pays ainsi que tous ses corolaires.

Etends Ta main protectrice sur les Centrafricains et Centrafricains, partout où ils se trouvent dans le monde.

Guéris le monde entier de ce fléau, selon la manière qui te convient.

Je sais que Tu le feras,

Toi qui nous as permis de mettre sur pied une nouvelle République,

Toi qui nous as permis d’amorcer le développement de notre pays,

Toi qui nous as permis de connaître le début d’une vraie paix, de retrouver une sécurité durable et d’amorcer une réconciliation sans faille.

Je sais que tu ne nous délaisseras pas.

Oui, Père, agit pour ta gloire selon ta grande miséricorde, et je sais que tu le feras.

Mon Dieu, prête l’oreille et écoute. Ouvre les yeux et regarde les ruines du monde et la détresse de ton peuple.

Fais briller ta face sur la République Centrafricaine et détruit le Covid-19 et tous les autres maux qui minent le développement de ce pays et la prospérité de ton peuple.

Car ce n’est pas à cause de notre justice que nous te présentons nos supplications, c’est à cause de ta grande compassion, à cause de ton amour gratuit, sans limite, sans condition, le pardon même par essence.

Je m’adresse aussi à Toi pour toutes ces multitudes de croyants de tous pays, de toutes nations, de toutes tribus, de toutes races, de toutes ethnies, de tout temps et de tous lieux.

Père agit et ne tarde pas, ô mon Dieu."

Daigne bénir la République Centrafricaine et son Peuple !

Par le nom puissant de notre Seigneur Jésus-Christ.

AMEN. »

 

Méditation de la Parole de Dieu du jour

« Le Christ, c’est Jésus » annonçaient avec joie les Apôtres !

L’argumentation du docteur de la Loi Gamaliel est très intéressante car effectivement, nous savons aujourd’hui qu’au temps de Jésus beaucoup de personnes se sont auto-proclamées comme étant le messie promis par Dieu et attendu par le Peuple juif. Ils avaient plus ou moins de succès et plus ou moins de disciples… Et pour les chefs juifs, Jésus était un faux messie parmi tant d’autres… Si donc cela ne venait que de lui, si ce n’était qu’une simple réalité humaine, cela serait tombé tout seul, surtout étant donné le contexte et la mort humiliante de Jésus…

Mais voilà, « le Christ, c’est Jésus » ! Et la multiplication des pains est un des nombreux signes qui ont permis de le reconnaître… Toutefois, cela n’était pas suffisant et Jésus le savait… Il attestait par-là de sa messianité par des signes et des prodiges pour préparer ses disciples à sa passion et à sa mort ainsi qu’à sa résurrection… Car malgré tous les signes, ils se sont presque tous enfuis… Et même après sa résurrection, beaucoup d’entre eux pensaient encore que Jésus était un messie politique venu délivrer Israël du pouvoir romain (Ac 1, 6) !! Comme tous les autres faux messies !!

Mais son Royaume n’est pas de ce monde… et pour y entrer il faut être comme un enfant… Un peu comme ce jeune garçon de l’évangile qui a cinq pains et deux poissons, c’est-à-dire pas grand-chose mais ce pas grand-chose c’est tout ce qu’il a, comme l’obole de la veuve au Temple (Lc 21, 1-4), et il le donne et le partage, il l’offre à Dieu dans la confiance, et avec ça Jésus fait des merveilles et accomplit un miracle…

Il en va de même pour chacun de nous… Si nous nous donnons tout entier à Jésus, avec confiance, il fera des merveilles dans nos vies et nous ferons l’expérience vivifiante en notre cœur que Jésus est le Messie, notre Sauveur !

 

Résolutions et intentions de prière du jour

  • Prions pour les plus pauvres des pays pauvres notamment en Afrique qui vivent déjà des situations de grande détresse et vont être encore plus fragilisés par cette crise sanitaire mais encore plus économique. Que le Seigneur les soutienne et qu’Il fasse lever des initiatives nombreuses de solidarité et de fraternité.
  • Je continue et je ne relâche pas mon effort de prendre des nouvelles de personnes isolées et/ou de proposer mes services pour des personnes âgées, malades ou fragiles de mon voisinage.

 

Saint du jour

Saint Fidèle de Sigmaringen

Capucin, prêtre et martyr (mort en 1622)

Marc Roy est né à Sigmaringen en Souabe (Allemagne). Il étudia d'abord la philosophie et le droit et commença à Colmar une brillante carrière d'avocat. Il l'abandonne à 34 ans pour entrer chez les Capucins de Fribourg-en-Brisgau, se dépouillant de tous ses biens et prenant le nom de Fidèle. En ce temps-là, la réforme protestante s'étendait dans les pays germaniques. Fidèle se lança dans la controverse, par le ministère de la prédication. Sa parole et son exemple gagnèrent de nombreuses conversions. Même les protestants convaincus étaient séduits par ses paroles et l'appelaient "l'ange de la paix". Pendant dix ans, il parcourut ainsi l'Allemagne du Sud, l'Autriche et la Suisse. Soucieux de la vie spirituelle des fidèles, il rédigea des "Exercices spirituels" selon l'esprit franciscain. Il fut finalement victime de son zèle apostolique. Au cours d'une mission dans le canton des Grisons en Suisse, il fut mis à mort par un petit groupe de protestants fanatiques.

 

Dictons du jour

Si trente et un jour avril avait, personne ne s'en plaindrait.

À la saint Gaston, trie la semence, enlève le bourgeon.

 

Citations et belles pensées du jour

  • « La grâce à bon marché, c’est la grâce considérée comme une marchandise à liquider… les sacrements au rabais… La grâce à bon marché, c’est le baptême sans discipline communautaire, c’est la Cène sans confession des péchés, c’est l’absolution sans confession personnelle »

               (Dietrich Bonhoeffer 1906 - 1945, pasteur protestant allemand, assassiné par les nazis)

  • « L’Evangile, c’est la musique notée ; la vie des saints, c’est la musique chantée »

               (St Bernard de Clairvaux 1090 – 1153)

  • « J’ai donné mon corps en partage à mes frères. Ils avaient tellement faim et soif »

               (Etty Hillesum 1914 – 1943)

 

Prière du jour

Prière Message du Vendredi 24 avril 2020.jpg
Prière Message du Vendredi 24 avril 2020.jpg © a
Prière Message du Vendredi 24 avril 2020.jpg

Accéder aux messages précédents ICI

Répondre à () :


Captcha