3
Histoire et culture
Vendée Vitrail : Une belle idée de sortie culturelle pour les vacances de la Toussaint !
Vendée Vitrail : Une belle idée de sortie culturelle pour les vacances de la Toussaint !
© a

| Webmaster

Vendée Vitrail : Une belle idée de sortie culturelle pour les vacances de la Toussaint !

Au cœur de l’église Saint Hilaire de Mortagne, les secrets de l’art du vitrail se donnent à découvrir. Un lieu unique, un parcours innovant où petits et grands seront conquis par des vitraux magnifiques. Une belle ode à cet art, qui a traversé les siècles !

« Vendée Vitrail : l’art de la lumière ». L’église Saint Hilaire accueille depuis 2018 ce parcours qui permet de découvrir l’art du vitrail, sous toutes ses formes. « Nous avons plusieurs objectifs ici : comprendre et expliquer l’art du vitrail, mais aussi découvrir des vitraux de près pour que les visiteurs puissent voir de près tous les éléments qui le composent », explique Hélène Fortin-Rincé, chargée de mission à la communauté de commune de Mortagne-sur-Sèvre. « C’est un projet associant à la fois la pratique cultuelle et la pratique culturelle », puisqu’à partir de novembre jusqu’en avril, c’est la paroisse qui occupe le lieu. L’édifice, appartenant à la commune, a été menacé de destruction il y a quelques années. Ce projet de « Vendée Vitrail » a été mis en œuvre avec le département de la Vendée, porté notamment par Julien Boureau, conservateur des antiquités et objets d’art de Vendée, chef du secteur Patrimoine et archéologie, en concertation avec le diocèse de Luçon.

Faire aimer Dieu

« Notre but est maintenant de vulgariser, de donner accès et de faire partager au public la beauté de cet art », indique Hélène Fortin-Rincé. Au début de la visite, les outils de fabrication du vitrail sont exposés, avec les différentes étapes expliquées : outils, maquettes, cartons… Des écrans multimédias sont présents tout au long du parcours pour compléter les explications des vitrines. Ensuite est donnée l’interprétation des vitraux et leur utilité : clore des bâtiments, décorer ou raconter l’Histoire, la vie de l’Eglise, les scènes de l’Ecriture… « Le vitrail a pour objet de faire aimer Dieu », dit Louis Mazetier, maître-verrier vendéen du XXe siècle, qui a un espace dédié à son œuvre au sein de l’église Saint Hilaire. Sa pièce maîtresse est un magnifique vitrail, destiné initialement à un ensemble de douze pièces pour la cathédrale de Notre-Dame de Paris ; le début de la deuxième guerre en 1939 ayant bousculé les commandes, les douze vitraux sont mis de côté et celui de Louis Mazetier remisé dans une caisse à Paris ! C’est en 2015 qu’il réapparaît, grâce à Julien Boureau et est rapporté en Vendée. Il prend place au sein de « Vendée Vitrail » et est très bien mis en valeur et détaillé lors d’une projection que le public peut découvrir au cœur de l’église. D’autres vitraux de Louis Mazetier sont aussi exposés.

Autre artiste à découvrir à « Vendée Vitrail » : Roger Degas, maître-verrier né à Mortagne-sur-Sèvre, créateur des vitraux de l’église Saint Hilaire. Son œuvre est importante et au-delà de la Vendée rayonne sur les départements voisins : la Vienne, les Deux-Sèvres, le Maine-et-Loire, les deux Charentes, et au-delà ... Elle traite le plus souvent de thèmes religieux, et les vitraux portant sur les guerres de Vendée, comme « La messe blanche à Saint Hilaire en 1793 », sont particulièrement remarquables. Une carte interactive sur tous les vitraux visibles en Vendée, classée par lieux ou par thématiques, est installée en fin de visite de ce parcours innovant.

Entrée libre, participation souhaitée.

Vendée vitrail est ouvert jusqu’au 13 octobre le mercredi et les week-end de 14h30 à 18h30 ;
à partir du 14 octobre et jusqu’au 1er novembre inclus, du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h30.

Le 11 octobre, à 15 heures, sur réservation, aura lieu une conférence sur Louis Mazetier, artiste vendéen, par Yves-Jean Riou, conservateur général honoraire du patrimoine.

Renseignements sur www.vendeevitrail.com ou au 02 51 67 59 94

Répondre à () :


Captcha
Cailleret Jean-Bernard | 05/10/2020 20:57

Je pense qu'il y a une erreur dans le nom, il s'agit de Louis Mazetier (et non Mazotier) né à St Michel en l'Herm et créateur des vitraux de la chapelle Ste Thérèse à Luçon et du magnifique vitrail de l'église de Nalliers

Webmaster | 05/10/2020 21:43

Merci beaucoup, correction effectuée et transmise au site du diocèse

Cailleret Jean-Bernard | 05/10/2020 20:57

Je pense qu'il y a une erreur dans le nom, il s'agit de Louis Mazetier (et non Mazotier) né à St Michel en l'Herm et créateur des vitraux de la chapelle Ste Thérèse à Luçon et du magnifique vitrail de l'église de Nalliers