Paroisse Notre-Dame-de-la-Plaine - Luçon
0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 9 janvier 2020

| Webmaster

Méditation du 9 janvier 2020

(Luc 4, 14-22a)

            « L’année de grâce », annoncée par Isaïe, s’élargit pour désigner la Présence de Jésus sur terre comme une bénédiction. Cette expression rappelle les années jubilaires conçues comme un bienfait de Dieu.

            Luc présente Jésus comme le « bon Juif » qui joue un rôle dans la vie religieuse de son village en prenant une part active à la liturgie de la synagogue. En lisant Isaïe, Jésus fait un rapprochement : aucun hasard ne peut justifier qu’Il soit tombé sur ce passage. Isaïe, dans une foi analogue à celle d’Abraham, « a vu » le jour du Messie. Il avait tracé les grandes lignes de l’activité du Messie ; Jésus les redira aux envoyés de Jean-Baptiste (Matthieu 11, 1-6) comme une preuve indubitable de sa mission.

            « Aujourd’hui » : toute la Révélation apportée par Jésus est là ! C’est en sa Personne que Dieu non seulement « s’annonce », mais se rend visible, comme la Transfiguration en donnera la preuve. Jésus est « investi » par l’Esprit, Il a reçu « l’onction », qui n’est point faite d’huile comme chez les rois, Il a été engendré par Le Père, choisi comme Messie-révélateur de Dieu, Fils bien –aimé, « icône du Père …l’image du Dieu invisible, le premier-né, avant toute créature (Col 1, 15).

            Scène inaugurale du ministère de Jésus où l’admiration va se muer en colère quand Jésus, témoin de l’incrédulité de ses compatriotes, fera allusion à la foi de deux païens. Ainsi Luc arrive à montrer qu’à la mission de bienfaisance de Jésus succède le refus de son peuple. C’est sans doute la constatation qu’il fait au moment où il écrit l’Evangile qui lui a inspiré de consigner que l’accueil du message n’a pas toujours été chaleureux même sur le moment. Et l’Evangile de Jean montrera aussi l’âpreté de certaines conversations avec tel ou tel groupe.

            Saint Athanase trouve dans les paroles de Jésus les raisons de son Incarnation et de son ministère.

                « Il parle de la sorte pour nous expliquer les causes de son incarnation et de sa manifestation en ce monde; car de même que lui, qui, comme Fils de Dieu, envoie et donne l'Esprit saint, ne fait pas difficulté d'avouer, comme homme, que c'est par l'Esprit de Dieu qu'il chasse les démons; de même, en tant qu'il s'est fait homme, il ne craint pas de dire «L'Esprit du Seigneur est sur moi».

Répondre à () :


Captcha

Newsletter