0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 7 février 2021
Méditation du 7 février 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 7 février 2021

2021 02 07 PRÊCHANT (5TO) (Marc 1, 29-39)

 

            Est-ce par déférence pour Pierre que les trois Synoptiques racontent la guérison de la belle-mère de Pierre ?  (Mattieu 8, 14-15) et Luc (4, 38-39) ?

            L’indication « le soir venu, après le coucher du soleil » signale que nous sommes un soir de sabbat ; c’est à partir du coucher du soleil qu’on peut « amener » des infimes sur leur grabat. L’espoir d’une guérison n’attend pas ; il faut saisir Jésus là où Il est. Sa réputation de guérisseur le précède.

De quelle « porte », de quelle « maison » s’agit-il au verset 33? Tout, dans le contexte, porte à croire qu’il s’agit de la maison de Pierre. On a repéré que Jésus y est souvent, sinon même qu’il y habite.

Que fait-Il ? Il guérit : c’est comme un symbole même de la Rédemption qu’Il vient assurer. Il vient remettre l’homme malade en relation avec le Père, car la maladie est une atteinte à sa relation avec Dieu. Dieu ne l’avait pas créé pour cela !

Mais il y a pire que la maladie ! Jésus « expulse les démons » et les « empêche de parler ». Il est le Maître et les démons ne peuvent Lui résister. Les démons « savent » Qui est Jésus ; mais les hommes de la foule ont besoin de l’apprendre et de se comporter en conséquence. Les démons ne peuvent dans les possédés que donner une fausse image de Dieu.

Jésus prie, et se lève avant l’aube ; Il gagne un endroit désert. Le silence du matin favorise la prière ; on comprend que Jésus voudrait prolonger cet instant privilégié où Il parle à son Père ; mais Simon s’est rendu compte que Jésus n’est plus dans la maison. Sa réflexion, en arrivant près de Lui, peut sembler « un reproche » ; qui et pourquoi cherche-t-on Jésus ?

Lui, Jésus, ne peut pas se laisser accaparer ; Il « n’appartient » à personne ; Il est venu pour le salut de tous et le montre par ses mots et son attitude. « Sorti » : le mot peut être interprété de deux manières au moins : « Sorti de la maison de Simon », au sens immédiat ; sans doute aussi : « Sorti de la Trinité »…qu’Il ne saurait quitter même en venant sur terre.

Remarquons la conclusion de Marc ! Jésus « prêche » inlassablement dans toute la région, « et expulsant les démons ». C’est nécessaire pour que le Règne de Dieu avance ; les démons n’ont aucune influence là où Jésus règne.

 

 

Répondre à () :


Captcha