0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 6 décembre 2021
Méditation du 6 décembre 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster 49300 mots

Méditation du 6 décembre 2021

2021 12 06 EXTRAORDINAIRES (2Avent1) (Luc 5, 17- 26)

 

            « La puissance du Seigneur était à l’œuvre pour lui faire opérer des guérisons. » Parmi ces guérisons, il y a aussi celles de l’âme où seul Dieu peut opérer avec la liberté qu’Il a accordée aux hommes. Parmi les « choses extraordinaires » que la foule a vues, ici, il y a les guérisons de l’âme et du corps. Alors que les pharisiens et les docteurs de la Loi tentent de limiter le pouvoir de Dieu, « tous », dans la foule des témoins, « furent saisis de stupeur et ils rendaient gloire à Dieu. Remplis de crainte, ils disaient : « Nous avons vu des choses extraordinaires. » On pense à la révélation de Jésus (Matthieu 11, 25) : « En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. » L’amour-miséricorde du Seigneur ne s’impose pas.

            Jésus révèle Qui Il est en disant : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. » Le verset 21 exprime la surprise et le scandale ; il faudra la guérison physique pour faire admettre « les choses extraordinaires » que Dieu, Maître de l’impossible, peut réaliser.

            Guéri, le paralysé entraine dans sa louange à Dieu tous les témoins, sauf sans doute  les pharisiens et les docteurs de la Loi. Eux, faute d’entrer dans le langage de Dieu qui parle de multiples manières, s’enferment ; mais Matthieu ne le signale même pas !

 

      Saint Jean Chrysostome établit un dialogue avec les pharisiens et les docteurs de la Loi, comme pour leur reprocher l’incrédulité : la guérison démontre la vérité de « ce qui est invisible ».

            « Si vous refusez de croire le premier miracle (la rémission des péchés), j'en ajoute un second, en dévoilant vos pensées les plus secrètes, et un troisième en rendant la santé et la force au corps de ce paralytique: «Lequel est le plus facile ? » Il est évident qu'il est beaucoup plus facile de rendre la force à un corps affaibli, car l'âme est beaucoup plus noble que le corps, et la rémission de ses fautes est d'autant plus excellente. Mais comme vous refusez de croire au premier miracle, parce qu'il reste caché, j'en ajouterai un autre qui lui est inférieur, mais qui est visible et qui vous démontrera la vérité de celui qui est invisible. »

 

                      

 

 

Répondre à () :


Captcha