0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 5 juillet 2021
Méditation du 5 juillet 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster 49293 mots

Méditation du 5 juillet 2021

2021 07 05 SAUVEE (14TO1) (Matthieu 9, 18-26)

 

                                                                     

            Marc (5, 21-23) et Luc 8, 40-56) racontent cette même scène de deux guérisons : les évangélistes soulignent que c’est la même foi qui anime « le notable » (nommé Jaïre par Marc) et la femme qui pense en elle-même : « Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. »

            « Viens lui imposer les mains » : ce sont les mêmes gestes des « mains », main de Jésus, ou de la femme qui n’ose pas Lui parler mais qui pense qu’un « toucher » suffira.

            « La puissance du Seigneur habitant son corps donnait une efficacité aux moindres choses, et l’opération divine se communiquait jusqu’aux franges du vêtement. Car Dieu n’est pas divisible ni limité. Or la foi atteint partout cette puissance divine qui est partout. Le fait d’assumer un corps n’enferma pas cette puissance, au contraire ; c’est la puissance divine qui assuma la fragilité du corps pour la Rédemption. Et cette puissance est si infinie, si libérale, que l’œuvre du Salut des hommes était présente jusque dans les franges du manteau du Christ. », ( Saint Hilaire . Sur Mt IX).

            Au 6° siècle, Romanos le Mélode fera entrer dans ses hymnes le récit imagé de cette guérison

« En me voyant, tout le monde me bouscule : ' Où vas-tu ? Prends conscience de ta honte, femme, sache qui tu es, et de qui tu voudrais t'approcher maintenant ! Toi, l'impure, approcher le Tout-Pur ! Va- t'en te purifier, et quand tu auras essuyé la tache que tu portes, alors tu iras vers lui en criant : Sauveur, sauve-moi. (…)

 « La source épanche ses flots pour tous : de quel droit la bouchez-vous ? ... Vous êtes témoins de ses guérisons... Tous les jours il nous encourage en disant : « Venez à moi, vous que les maux accablent ; moi, je pourrai vous soulager ' (Mt 11,28). Il aime faire le don de la santé à tous. Et vous, pourquoi me rudoyez-vous en m'empêchant de lui crier... : Sauveur, sauve-moi ? »...

            Celui qui sait toutes choses...se retourne et dit à ses disciples : « Qui vient de toucher ma frange ? (Mc 5,30)... Pourquoi me dis-tu, Pierre, qu'une grande foule me presse ? Ils ne touchent pas ma divinité, mais cette femme, en touchant mon vêtement visible, a saisi ma nature divine, et elle a acquis la santé en me criant : Seigneur, sauve-moi...

 

    

 

 

 

 

Répondre à () :


Captcha