Paroisse Notre-Dame-de-la-Plaine - Luçon
0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 5 décembre 2019

| cplucon

Méditation du 5 décembre 2019

(Matthieu 7, 21. 24-27)

                Le premier verset dit l’essentiel : ce ne sont pas des gémissements qui peuvent remplacer l’accomplissement de la volonté du Père qui est aux cieux

            La parabole constitue une simple remarque de bon sens, et donc accessible à tous. Pour bâtir sa vie, un choix s’impose ; celui qui écoute la parole de Jésus et y répond en accomplissant ce qu’elle demande n’a rien à craindre des tempêtes de la vie qui viennent altérer la foi. (Que de fois des jeunes, en choisissant ce texte pour la célébration de leur mariage, se sont fait illusion : ils prenaient souvent la profondeur de leur sentiment amoureux comme capable de résister à tout, sans voir assez la nécessité de la foi et de sa mise en œuvre) 

            L’interjection (« Seigneur, Seigneur ») pourrait faire croire que le Seigneur ne demande pas de prier. Bien au contraire ! La prière engage celui qui prie. Celui qui prie doit en même temps aligner son comportement sur sa profession de foi. Dieu qui connaît le cœur ne peut tolérer un décalage entre la prière sincère et la qualité de la vie, ou du moins l’effort pour faire concorder l’un et l’autre. La « Parole » change l’être profond ; elle le rend solide comme elle-même.

            Saint Augustin demandait aux nouveaux chrétiens d’honorer leur entrée dans l’Eglise : c’était pour eux « bâtir sur le roc ».

            « Qui est en sûreté, sinon celui qui construit sur le roc ? Et que dit le Seigneur lui-même ? « Tout homme qui écoute les paroles que je dis et les met en pratique… »

            Que sert d'entrer dans l'Église à celui qui veut bâtir sur le sable ? Il écoute la parole de Dieu mais ne la met pas en pratique ; il bâtit, mais sur le sable. S'il n'écoutait pas, il ne bâtirait pas ; il écoute, donc il bâtit. Mais sur quel fondement ? S'il écoute la parole de Dieu et la met en pratique, c'est sur le roc ; s'il écoute et ne met pas en pratique, c'est sur le sable. On peut construire donc de deux manières bien différentes... Si tu te contentes d'écouter sans mettre en pratique, tu construis une ruine... Si au contraire tu n'écoutes pas, tu restes sans abri, et tu seras entraîné par le torrent des tribulations...

            Soyez-en donc bien certains, mes frères : celui qui écoute la parole sans agir en conséquence ne bâtit pas sur le roc. »

Répondre à () :


Captcha

Newsletter