0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 21 mai 2020
Méditation du 21 mai 2020
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 21 mai 2020

2020 05 21 JE SUIS AVEC VOUS (6Pâques4 Ascension) (Matthieu 28, 16-20)            

            La « montagne » n’est pas précisée ; nous savons que « la montagne » est le lieu de la prière, de la rencontre avec Dieu, le lieu favori où Jésus prie son Père. Matthieu avait écrit les paroles de l’ange apparu aux femmes : « Puis, vite, allez dire à ses disciples : “Il est ressuscité d’entre les morts, et voici qu’il vous précède en Galilée ; là, vous le verrez.” Voilà ce que j’avais à vous dire. » (28, 7)

            Matthieu nous parle des doutes de certains des « onze » disciples, sans préciser l’objet de ces doutes: sur la réalité de la Résurrection ? Ou ne L’ont-ils pas reconnu d’emblée, comme lors des apparitions le jour de Pâques ? Aucune hypothèse n’est permise ; mais les paroles de Jésus sont un prolongement de sa Résurrection : Il est établi « Seigneur », Il a un « Nom qui l’emporte sur tous les noms » (Ph 2, 9). 

            « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre ». Il est donc Dieu, partageant le pouvoir de son Père. Il demande aux disciples de faire connaître le Père et tout ce que Lui, Jésus a dit de sa part. 

            « Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. » On peut s’interroger sur la formule « trinitaire » et sur son emploi par Jésus Lui-même. Ce qui paraît le plus probable, c’est que le baptême, pratiqué déjà dans les premières communautés chrétiennes, ait été administré avec la formule qui rattache tout baptisé à l’œuvre de salut de Jésus, laquelle procède du Père et s’achève dans l’effusion de l’esprit Saint.

            Le baptême suppose une « formation » : « Apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. » Le baptisé, pour devenir « comme son Maître », doit savoir ce que Dieu attend de lui : aimer Dieu et son prochain.

            Évangile de Matthieu se termine non par une mention de l’Ascension mais par la promesse d’une « assistance » de Jésus « tous les jours jusqu’à la fin du monde. » Si nous pouvons nous étonner de l’absence de mention pour l’Ascension, nous pouvons nous rassurer de cette Présence permanente : l’Eglise vit aussi de cette confiance. 

            Marc (16, 19) parlera de l’Ascension (« enlevé au ciel »). Luc, après l’avoir mentionnée à Béthanie (24, 50) la raconte de nouveau (Ac 1, 9). Jean n’en parle pas non plus.

Répondre à () :


Captcha