0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 21 juillet 2021
Méditation du 21 juillet 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster 49265 mots

Méditation du 21 juillet 2021

2021 07 21 CENT POUR UN  (16TO1) (Matthieu 13, 1-9)

 

            « Jésus était sorti de la maison » : Jésus était venu du sein du Père. Il se trouve au bord du Lac de Génézareth (« Mer de Tibériade »). Il est venu pour « enseigner », et la barque lui sert de chaire alors que toute la foule se tenait sur le rivage. Le décor est planté ; l’évangéliste explique alors le « genre » de discours : Il leur dit beaucoup de choses en paraboles.

            Qu’était donc la « parabole » ? Le « Vocabulaire de Théologie Biblique » donne cette définition :

 « Le mystère du Royaume et de la personne de Jésus est si neuf qu’il ne peut, lui aussi, que se manifester graduellement et suivant la réceptivité des auditeurs. C’est pourquoi Jésus…aime à parler en paraboles qui, tout en donnant une première idée de sa doctrine, obligent à réfléchir et ont besoin d’une explication pour être comprises. On arrive ainsi à un enseignement à deux degrés… Ainsi les paraboles apparaissent comme une médiation nécessaire pour que la raison s’ouvre à la foi… »

Chacun peut faire l’application à la parabole du Semeur. On sait que chaque évangéliste a gardé le souvenir d’explications différentes ; mais l’application spirituelle et morale s’impose à tous. Chaque homme est responsable pour lui-même, et nul ne peut sinon lui-même arracher les herbes folles qui poussent en son terrain ou épierrer les cailloux qui se mêlent à sa bonne terre. N’est-ce pas ce que Saint Paul appelle faire mourir Adam pour revêtir Jésus-Christ, quand il sentait l’appel à faire le bien alors qu’il était tenté par le mal ? Saint Paul a utilisé d’autres « paraboles » pour faire comprendre le combat intérieur de quiconque veut suivre Jésus.

Matthieu laisse entendre que le Royaume de Dieu connaît une croissance dont le monde végétal peut donner une idée. Ainsi la création tout entière peut devenir point de départ pour admettre le monde surnaturel ; Et puisque Jésus a utilisé cette méthode, que la création ne devienne jamais une idole où s’arrêtent nos regards, mais un tremplin pour Le rejoindre.

La sentence du verset 9 appelle à la réflexion et à la prière…pour passer « de la raison à la foi ». La « méthode » de Jésus ne saurait faillir.

Répondre à () :


Captcha