0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 21 février 2021
Méditation du 21 février 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 21 février 2021

2021 02 21 CROYEZ  (1Carême) (Marc1, 12-15)

 

           

L’appel du désert n’est pas une expression romantique, mais plutôt un rappel du temps fondateur de l’Exode où le peuple hébreux, sous la conduite de Moïse, découvre sa relation à Dieu. Ici, c’est Jésus qui veut faire redécouvrir aux hommes que tout, dans chaque vie, doit se référer à Lui, être fait pour Lui.

            Solitude et élection, « mise à part », tous ces thèmes sont largement évoqués dans l’histoire même du peuple d’Israël. « Choisi », le peuple devient témoin de la sainteté de Dieu. Jésus est le Premier du peuple nouveau qu’Il vient fonder : l’Esprit pousse Jésus au désert pour montrer que cet Elu, docile avant tout à son Père, dût-Il subir la condamnation de la part de son peuple, est avant tout le « Témoin » de Dieu. « L’élection se retourne en exclusion », dit David-Marc d’Hamonville. Jésus inaugure par là son ministère de « Serviteur ».

            Echo avec la Genèse, aussi. Dans le désert, Jésus retrouve le lien avec la nature : «Il vivait parmi les bêtes sauvages » ; n’a-t-Il pas été associé à La Création tout entière, et n’en reste-t-Il pas « maître » ? Ici encore est soulignée sa nature profonde : «Les anges le servaient. Jésus est Dieu, « même » dans le désert, au sein de sa création. Tout doit servir Dieu, exclusivement ; il y a là un indice de la transcendance de Dieu. Tout lui est soumis.

                                                                      *

Le disciple chrétien est appelé, pendant le Carême, à faire une « expérience » du même genre : roi de la Création (« notre maison commune »), il est avant tout au service de Dieu. Qu’il découvre (ou redécouvre) qu’il est avant tout « serviteur » de Dieu pour son peuple !

                                                          *

Deuxième partie de ce texte : la mission de Jésus ouverte avec le discours qu’Il tient : «  Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. » C’est l’heure de Dieu qui a sonné avec Lui ! Il parle, mais s’adresse au cœur et à la dignité de l’homme. Honorez Dieu par la « droiture » de votre vie, et non par un formalisme qui est une injure. Retournez-vous vers Lui ! Croyez en Lui ! Sa « Bonne Nouvelle », c’est Lui, le Sauveur. Le temps où Dieu se donne est arrivé : c’est Jésus, Dieu sur notre terre. « Il nous a sauvés » (Isaïe 25, 9)

                      

 

 

Répondre à () :


Captcha