0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 20 mai 2020
Méditation du 20 mai 2020
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 20 mai 2020

2020 05 20 VERITE TOUT ENTIERE (6Pâques3) (Jean 16, 12-15)

            12 J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. 13 Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. 14 Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. 15 Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.618

                                                                              *

            Oui, le Seigneur Jésus a tout à nous dire, même si nous n’avons pas apprêté notre cœur pour accueillir sa Parole. Lui, le héraut du Père, crie, mais, comme si nous faisions la sourde oreille, nous ne retenons pas ce qu’Il dit, parce que nous manquons de foi pour prendre au sérieux les Paroles qui sont « l’Esprit et la Vie ». Comme Il nous connaît bien quand Il dit : « Pour l’instant vous ne pouvez pas les porter » !

            En disant « l’Esprit de vérité », Jésus nous précise que cet « Esprit » est bien le sien, puisqu’Il s’est défini Lui-même comme « le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jean 14, 6). Tout ce qui concerne Dieu et qui a rapport à notre salut, l’Esprit saint nous le fera découvrir, comme en temps opportun, progressivement, quand il jugera venu le moment où nous pouvons le « porter ».

            Quelles sont « ces choses à venir » ? – Les événements qui vont s’enchaîner jusqu’à la mort du Christ. L’Esprit fera comprendre que l’élévation du Christ sur la croix sera aussi son élévation dans la gloire. C’est en ce sens qu’Il « glorifiera le Christ ».

            « Ce qui vient du Christ », l’Esprit ne se l’attribuera pas. Ce que le Christ a dit et fait, comme Il l’a dit, Lui était indiqué par le Père ; le rôle de l’Esprit Saint sera de faire comprendre ce qu’attend le Père des disciples : qu’ils accomplissent la volonté du Père en toute lucidité et générosité. L’Esprit nous ouvre au sens mystérieux de la Personne du Christ.

            Les deux derniers versets (14-15) feront découvrir ce qu’est « la Trinité ». « L’Esprit reprend ce que le Fils a été et a apporté, et qui vient du Père. Mais la perspective reste christologique : c’est dans le Christ, interprété par l’Esprit, que le mystère de Dieu se dévoile », écrit A. Marchadour. (« Venez et vous verrez » p.402).

Répondre à () :


Captcha