0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 20 juin 2020
Méditation du 20 juin 2020
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 20 juin 2020

2020 06 20 MON PERE (11TO6) (Luc 2, 41-51)

            Pour célébrer le Cœur immaculé de Marie, nous lisons dans l’Evangile de Luc le pèlerinage à Jérusalem, lorsque Jésus, âgé de douze ans, participe à cette rencontre spirituelle. Sans doute Marie et Joseph ont-ils « oublié » de se dire l’un à l’autre qui s’assurait que Jésus était bien dans la caravane du retour…Jésus reste au Temple. Le premier soir, « au  bivouac », on devine leur déconvenue et leur inquiétude : Jésus n’est pas là.

            Alors qu’ils Le cherchent parmi leurs parents et connaissances, Jésus est dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi. Nous nous demandons comment cette « docte assemblée » a permis à un adolescent de siéger en son sein. Luc, lui, note : « Tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. » Il « écoute » et « pose des questions ». Il s’enrichit de leur savoir et leur fait découvrir le vrai sens de la Loi, tout en étant surpris de sa maturité ; c’est une « théophanie » dont ils ne se doutent peut-être pas.

            Les trois derniers versets, en citant le dialogue entre Marie et Jésus, nous fait découvrir une grande vérité, insoupçonnée. A Marie qui dit : « Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! », Jésus répond : «Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? » La phrase employée par Marie pouvait créer une ambiguïté en accréditant l’opinion des habitants de Nazareth : « Ils se disaient : « N’est-ce pas là le fils de Joseph ? » (Luc 4, 22)

            « Ils ne comprirent pas ce qu’Il leur disait ». Cela doit s’entendre, dit saint Bède le Vénérable, de ce qu’Il venait de leur dire de sa filiation divine. Et pourtant, ils savent bien ce qui est « leur mystère » : cet enfant vient de Dieu. C’est la première fois que Jésus manifeste sa conscience d’être « Le Fils de Dieu ».

            « Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements ». C’est dans la méditation qu’elle confie à Dieu les questions que lui posent cette réponse et tous les événements qui concernent Jésus. Cette parole de Luc au sujet de Marie a inspiré beaucoup d’auteurs spirituels. Les paroles de Marie à Cana montreront qu’elle Le sait « infaillible » quand elle déclarera : « Tout ce qu’Il vous dira, faites-le ! » (Jean 2, 5).

Répondre à () :


Captcha