0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 1er mars 2021
Méditation du 1er mars 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 1er mars 2021

2021 03 01 MESURE DEBORDANTE (2Carême1) (Luc 6, 36-38)

 

            « Comme » semble impossible dans la mesure où on voudrait « mesurer » cette miséricorde,  ce que ne peut faire l’homme. Donc le disciple est invité à être miséricordieux « à la manière de Dieu », aussi intensément qu’il le peut : sans juger, car Dieu se réserve tout jugement ; sans « condamner », car Dieu seul le peut ; en pardonnant « jusqu’à 70 fois sept fois ».

            C’est Dieu qui, en retour, mettra le comble : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante ; et nous pensons au « ciel », une « mesure » que nous ne serons jamais capables d’obtenir, et qui révèle son incommensurable amour miséricordieux.

            L’appel à la miséricorde semble « mesuré » à notre pratique, à nous les hommes. Comment Dieu peut-Il être « riche en miséricorde » (Ep 2, 4) et à la fois ne l’être que dans la mesure où nous aurons été, nous-mêmes, miséricordieux ? Il y a là, au moins, une incitation à l’être le plus possible !

 

Youssef Bousnaya (v. 869-979), moine syrien, écrivait ces lignes pour nous donner une « définition » de la miséricorde « selon Dieu ».

            La miséricorde est l'image de Dieu, et l'homme miséricordieux est, en vérité, un Dieu habitant sur la terre. De même que Dieu est miséricordieux pour tous, sans distinction aucune, de même l'homme miséricordieux répand ses bienfaits sur tous également.

             Mon fils, sois miséricordieux et répands des bienfaits sur tous, afin de t'élever au degré de la divinité... Prends garde de te laisser séduire par cette pensée que tu pourrais trouver attrayante : « Il vaut mieux que je sois miséricordieux pour celui qui est attaché à la foi que pour celui qui nous est étranger ». Ce n'est pas là la miséricorde parfaite imitant Dieu qui répand ses bienfaits sur tous, sans jalousie, « qui fait également lever son soleil et descendre sa pluie sur les bons et sur les méchants » (Mt 5,45)...

            « Dieu est amour » (1 Jn 4,8) ; son essence est amour, et son amour est son essence même. Par son amour, notre Créateur a été poussé à produire notre création. L'homme qui possède la charité, c'est vraiment Dieu au milieu des hommes.

 

Répondre à () :


Captcha