0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 1er mai 2021
Méditation du 1er mai 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 1er mai 2021

2021 05 01 PLUS GRANDES (4Pâques6) (Jean 14, 7-14)

 

           

Pour montrer l’égalité avec son Père, Jésus affirme, et n’a pas besoin d’artifice de langage ni de serment. Il sait et Il dit qu’Il est « La Vérité » (v.6). Connaître le Fils, c’est donc aussi connaître le Père. Les apôtres – Philippe entre autres – voudraient bien « voir » ce Père dont Jésus leur parle. Eux, ils en restent au niveau des sens ou de la raison, alors que Jésus fait tout pour les « hisser » à son niveau. La réponse à Philippe, incluant le verbe « voir » est sans doute plus complète dans l’esprit de Jésus : « voir », c’est déjà un peu « croire », c’est admettre ce que l’autre dit, sinon entrer dans tout ce que cela implique.

            Les mots de Jésus donnent un visage d’homme à Dieu. « Heureux ceux qui voient ce que vous voyez ! » (Matthieu 13, 16 ; Luc 10, 23-24). La « gloire » des apôtres ne consiste pas en ce qu’ils ont « vu de leurs yeux » Jésus, mais en ce qu’ils se sont laissé transformer par son Message et nous l’ont transmis. C’est sans doute, au moins partiellement, une de ces choses « plus grandes » opérées par des hommes éclairés par l’Esprit Saint, quand Il les rend capables de dire des choses qui les dépassent eux-mêmes ou de faire des miracles par la puissance de Jésus de Nazareth (Cf ; Pierre. Ac 3, 6-7).

            Jésus avoue explicitement qu’Il est l’Envoyé du Père (v. 10) par sa Présence dans le Père alors qu’Il parle aux hommes et qu’Il dit ce que le Père Lui demande de révéler. On le sait : ces versets sont l’embryon du dogme de la Trinité dont l’éclosion se fera dans l’Eglise, bien sûr dans la Lumière du Saint-Esprit qui éclaire « ceux qui cherchent Dieu ».

            A quoi Jésus veut-Il faire allusion dans « ces œuvres » ? «  Si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. » Au-delà des « miracles », sans doute veut-Il faire allusion aux « grâces » de conversion qu’Il opère au fond des cœurs. Rappelons-nous ce qu’il a répondu aux auditeurs qui Lui demandaient : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. » Jésus considère comme une action divine la transformation des cœurs quand Il les conduit à s’ouvrir à Lui.

 

 

 

Répondre à () :


Captcha