0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 18 novembre 2020
Méditation du 18 novembre 2020
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 18 novembre 2020

 

2020 11 18 PAR DIX (33TO3) (Luc 19, 11-28)

La combinaison de deux paraboles en un seul texte rend obscure la signification elle-même. Sans doute Luc ou des amis autour de lui, ont-ils retouché le texte primitif d’une parabole analogue à celle des talents et faire allusion à l’histoire d’Archélaüs, le fils d’Hérode le Grand et frère d’Antipas, celui qui fit périr Jean-Baptiste.

Pour Luc, c’est un homme de la noblesse ; il part en voyage, mais c’est pour « se faire nommer roi », (C’est ce que projetait Archélaüs !). Une ambassade de ses compatriotes le devance, et c’est ce qui s’est passé quand un groupe de cinquante Juifs a demandé au sénat romain de ne pas lui accorder ce titre. Tous ces événements ont été racontés par Flavius Josèphe, dans « la Guerre juive ». On sait que le prince à son retour montra sa cruauté en faisant exécuter les responsables de cette rébellion.

Jésus semble, d’après Luc, s’être servi de cette parabole « de crise » pour attirer l’attention sur l’imminence du danger, un peu comme s’Il disait : « Il va vous en arriver autant qu’à Archélaüs ! » Mais jamais Jésus ne s’est comparé à un despote oriental capable de « représailles ». Et donc la lecture doit être « prudente »…Ainsi, certains détails, comme la mine enveloppée dans un linge, montrent l’insouciance de l’homme à qui elle a été confiée : enfouir en terre, c’était protéger contre le vol, mais cacher dans un linge ne suffisait pas comme « précaution », négligence supplémentaire !

Saint Augustin a appliqué aux responsables d’églises la confiance du maître qui confie la tâche de prêcher la Parole ; certains, hélas, « négligent le ministère de la parole, et c'est comme s'ils enveloppaient dans un suaire le talent qu'ils ont reçu. »

Les serviteurs qui reçoivent des éloges pour avoir fait valoir et fructifier la somme qui leur était confiée, représentent ceux qui justifieront du bon emploi qu'ils ont fait du talent qu'ils ont reçu en multipliant les richesses du Seigneur, c'est-à-dire le nombre de ceux qui croient en lui.

 Ceux qui ne peuvent rendre compte sont figurés par le serviteur qui avait gardé dans un linge la mine qu'il avait reçue: « Et un troisième vint et dit: Seigneur, voilà votre mine que j'ai gardée enveloppée dans un suaire ».

 

 

 

Répondre à () :


Captcha