0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 17 mai 2020
Méditation du 17 mai 2020
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 17 mai 2020

2020 05 17 EN MOI (6PÂQUES) (Jean 14, 15-21)

            Aucune illusion n’est possible : Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. Aimer Jésus, aimer Dieu consiste essentiellement à garder les commandements ; et nous savons,  par l’Evangile, qu’Il a dit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. » (Matthieu 22, 37-40) L’essentiel est donc là.

            Quel est donc cet « autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous ? » L’Esprit Saint est appelé « Paraclet » ou « Défenseur », parce qu’Il plaide notre cause devant Dieu, «Il  justifie la vérité contre le mensonge du monde » ; avec Lui, c’est Jésus qui a raison ; avec Lui, le disciple a raison de croire, de souffrir pour la cause de son Maître ; avec Lui, le disciple est déjà vainqueur du monde et du démon » (Vocabulaire de théologie biblique). Jésus promet aux disciples qu’ils L’auront en eux ; c’est donc aussi un pouvoir divin qu’Il leur donne : ils ne feront pas d’erreur en prêchant la Vérité. L’Eglise recourt toujours à l’enseignement des apôtres ; ce sont eux qui ont transmis l’enseignement de Jésus, car Lui n’a rien écrit.

            Le mot « orphelin » fait allusion à la Pentecôte : Jésus promet de ne pas laisser les disciples sans sa « Présence », c’est-à-dire sous une autre « forme » : l’Esprit Saint.

            « Vous êtes en Moi » : par l’amour et la fidélité ! Premiers membres de son Corps, les apôtres, appelés « colonnes de l’Eglise » ont la « garantie de l’infaillibilité ». Ils sont si unis à Lui par l’amour qu’ils participent aussi à sa « Vérité ».

            A cette union du Père et de Jésus, les apôtres participent d’une façon particulière : ils bénéficient d’une « manifestation » spéciale de Dieu en eux.

            Saint Jean-Paul II a établi un lien entre l’envoi de l’Esprit Saint et la mission de Jésus :

Un lien étroit s'établit ainsi entre l'envoi du Fils et celui de l'Esprit Saint. L'envoi de l'Esprit Saint (après le péché originel) ne peut avoir lieu sans la croix et la résurrection : « Si je ne pars pas, le Paraclet ne viendra pas vers vous » (Jn 16,7). Un lien étroit s'établit aussi entre la mission de l'Esprit Saint et celle du Fils dans la rédemption. » (Encyclique sur le Saint-Esprit).

Répondre à () :


Captcha