0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 16 mai 2020
Méditation du 16 mai 2020
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 16 mai 2020

2020 05 16 CHOISIS (5Pâques6) (Jean 15, 18-21)

            Tout au long de son Evangile, Jean oppose le Monde à Jésus ; le monde Le hait parce qu’il témoigne contre lui (Jean 7, 7).Cette opposition provient de l’incompatibilité entre deux univers, celui d’en haut et celui d’en bas (Jean 8, 23). Être choisi par Jésus, c’est être arraché à ce monde de ténèbres. Désormais en tant que disciples, les croyants sont engagés dans le même combat que Jésus contre le monde (Jean 17, 14). (A. Marchadour. « Venez et vous verrez » p. 397)

            Pas étonnant, dès lors,  que les disciples soient persécutés, car ils sont des « serviteurs » et ne sont pas plus grands que leur Maître ; Jésus, dans un sens voisin, redit les mots déjà prononcés en 13, 16 : les persécutions seront pour eux comme ‘l’enfouissement dans la mort’ ; une autre image consistera dans le grain de blé semé en terre et qui porte beaucoup de fruits.

            Ainsi, ces versets prennent une allure prophétique. Ils font allusion à ce qui s’est passé entre la « synagogue » et « l’Eglise naissante » à l’époque où Jean écrit. N’oublions pas que son frère Jacques fut l’une des premières victimes, comme l’attestent les Actes des Apôtres 12, 1-2. (Nul n’oublie non plus la lapidation d’Etienne, 7, 18- 8, 1)

            « ‘A cause de mon Nom » : parce que Jésus s’est proclamé « Fils de Dieu ». Le nom de Jésus, « Dieu sauve » n’est pas « reçu » par ses compatriotes qui prétendent s’en référer à Dieu Seul, l’Unique, mais qui ne peut avoir de Fils, pensent-ils.

            En fait, ils ignorent vraiment Dieu tel qu’Il est, Père, Fils et Saint-Esprit. Jésus dit bien « parce qu’ils ne connaissent pas Celui qui m’a envoyé ».S’ils connaissaient vraiment le Père, ils admettraient le Fils.

                        Saint Cyprien a témoigné de ce que le chrétien doit entendre par « serviteur du Christ ».

                                « La volonté de Dieu, c'est ce que le Christ a fait et enseigné : l'humilité dans la conduite, la fermeté dans la foi, la retenue dans les paroles, la justice dans les actions, la miséricorde dans les œuvres, la rectitude dans les mœurs ; être incapable de faire du mal, mais pouvoir le tolérer quand on en est victime ; garder la paix avec les frères ; chérir le Seigneur de tout son cœur ; aimer en lui le Père et craindre Dieu ; ne préférer absolument rien au Christ… » 

Répondre à () :


Captcha