0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 15 septembre 2021
Méditation du 15 septembre 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster 49271 mots

Méditation du 15 septembre 2021

2021 09 15 TON FILS (24 TO3) (N.D. des Douleurs) (Jean 19, 25-27)

 

            Jésus, sur la Croix, interpelle sa Mère ; et ses paroles ont valeur de testament. Guettons donc ces mots qui dépassent le sens ordinaire ; Il confie à la « femme » une nouvelle maternité : pour les hommes, c’est une « adoption », mais pour Lui, Jésus, à travers Jean, le disciple bien-aimé, c’est tout le genre humain qu’Il fait entrer dans son Corps, dans la mesure où Mort et Résurrection ouvrent le mystère de la Rédemption à tous.

            Et le premier à bénéficier de la maternité de Marie, c’est précisément Jean, qui représentait toute l’humanité. Ainsi est établi par Jésus Lui-même une nouvelle « parenté spirituelle » confirmant ce qu’Il avait annoncé un jour à l’auditoire surpris d’apprendre que sa Mère et ses frères sont ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la gardent.

           

Saint Maximilien Kolbe (1894-1941), franciscain, martyr, a commenté cette « adoption », persuadé, que Marie est la plus apte à  nous apprendre  l’amour de Dieu.

« Efforçons-nous d'aimer le Seigneur Jésus avec le cœur de l'Immaculée, de le recevoir avec son cœur, de le louer avec ses attitudes à elle, de réparer, remercier, même si nous ne le comprenons pas, cependant c'est la réalité. C'est par son cœur, par ses attitudes que nous louons le Seigneur Jésus. Si vraiment c'est elle qui aime et glorifie Jésus par nous, alors nous sommes ses instruments.

    Elle seule va nous apprendre comment aimer le Seigneur Jésus, bien mieux, sans comparaison, que tous les livres et tous les maîtres. Elle nous apprend à l'aimer comme elle l'aime. Et tout notre effort doit tendre à ce qu'elle seule aime le Seigneur Jésus avec notre cœur.

      Seule l'âme possédée par l'amour de Dieu retire d'elle tout ce qui l'encombre. Tout se concentre sur l'amour de Dieu. Et maintenant qui donc aime plus Jésus pauvre et crucifié, dans la crèche, que la Mère très sainte ! Personne au monde, même parmi les anges, n'a aimé et n'aime aussi ardemment le Seigneur Jésus que la Mère de Dieu... L'Immaculée est l'épanouissement de l'amour divin dans nos âmes et le moyen de nous approcher du cœur de Jésus. »

 

 

 

 

 

Répondre à () :


Captcha