1
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 13 novembre 2020
Méditation du 13 novembre 2020
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 13 novembre 2020

2020 11 13 SAUVEGARDERA (32TO5) (Luc 17, 26-37)

 

            Les rappels du Déluge (Gn 6-9) et de l’histoire de Lot (Gn 19) avaient de quoi faire réfléchir les auditeurs de Jésus. Le verset 30 (« cela se passera de la même manière le jour où le Fils de l’homme se révélera ») veut  tenir vigilants tous ceux qui croient en Lui et attendent son Retour. Les versets 31-35 fournissent des exemples. Et le verset 37 expose la crainte des apôtres devant un tableau qu’ils trouvent effrayant et qui se termine sur un mot qui fait peur.

            Le texte est construit sur l’opposition « perdre sa vie » et « sauvegarder son âme » : Jésus pose la question de savoir ce qui est le plus important et invite à la sérénité de la foi. Les « jours du Fils de l’homme » désignent l’époque de son retour : le monde nouveau. Les disciples l’envisagent-ils comme Jésus le voit ? Et nous ? Comment envisageons-nous l’éternité ? Ce n’est pas notre imagination qui peut nous satisfaire, mais notre foi en un Dieu qui ne saurait « ni se tromper ni nous tromper ».

Origène (v. 185-253) prêtre et théologien, nous demandait de chercher le Royaume de Dieu « là où il est ».

« Comme l'a dit notre Seigneur et Sauveur : « Le règne de Dieu vient sans qu'on puisse le remarquer. On ne dira pas : Le voilà, il est ici, ou bien : Il est là. Car voilà que le règne de Dieu est au-dedans de vous ». Et en effet, « elle est tout près de nous, cette Parole, elle est dans notre bouche et dans notre cœur » (Dt 30,14).

 En ce cas, il est évident que celui qui prie pour que vienne le règne de Dieu a raison de prier pour que ce règne de Dieu germe, porte du fruit et s'accomplisse en lui-même. Chez tous les saints en lesquels Dieu règne et qui obéissent à ses lois spirituelles, il habite comme dans une cité bien organisée. Le Père est présent en lui et le Christ règne avec le Père dans cette âme parfaite, selon sa parole : « Nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui. » (Jn 14,23) ~

 Le règne de Dieu qui est en nous, alors que nous progressons toujours, parviendra à sa perfection lorsque la parole de l'apôtre Paul s'accomplira : le Christ « après avoir soumis  tous ses ennemis, « remettra son pouvoir royal à Dieu le Père pour que Dieu soit tout en tous » (1Co 15,28). C'est pourquoi, priant sans relâche, avec des dispositions divinisées par le Verbe, disons : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne » (Mt 6,9).

 

 

 

Répondre à () :


Captcha
Daoudou adeloui Marius | 13/11/2020 09:27

Evangile du jour