0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 13 février 2021
Méditation du 13 février 2021
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 13 février 2021

2021 02 13 RENDANT GRÂCE (5TO13) (Marc 8, 1-10)

 

Marc avait déjà raconté une première « bénédiction des pains », en 6, 30-44, dans un endroit « où l’on pouvait acheter du pain ». Ici, nous sommes en plein désert où « depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger. » Comparons aussi Marc 6, 34 et 8, 2 !

            C’est le même verbe grec, avec le sens de « prendre aux entrailles », et donc faiblement rendu par le mot « Compassion ». Deux ou trois jours, de loin, à jeun, cela suffit à Jésus pour craindre : « Ils vont défaillir en chemin. » Quand Il exprime ses inquiétudes pour la foule qui L’a suivi pour écouter sa Parole « depuis trois jours », les disciples  Lui disent leur désolation : « Où donc pourra-t-on trouver du pain pour les rassasier ici, dans le désert ? »

            Jésus, qui mène les événements,

qui sait bien ce qu’Il veut faire,

qui sait bien que cette foule a montré qu’elle ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu, en Le suivant « trois jours »

qui sait bien aussi la faim physique des hommes, depuis qu’Il partage leur humanité,

Jésus, donc, « prenant les sept pains et rendant grâce », rompt ces pains et les donne à ses disciples, pour que ceux-ci les distribuent.

            Pour nous peut-être, lecteurs, c’est l’annonce de la Cène ; Jésus prépare ses disciples et instruit les foules ; mais, notamment pour Marc et les disciples, c’est aussi le rappel de la Cène où Jésus a fait les mêmes gestes et prononcé les mêmes paroles…

            C’est donc un « signe » ; les disciples le voient bien, mais pas les pharisiens et leurs scribes. Ce sera l’objet de la controverse dans la scène suivante.

Les commentaires de Jean 6, 26-66 donnent le véritable sens de cette bénédiction des pains. Jésus prépare les esprits ; tout le monde pense à la manne dans le désert au temps de L’Exode. Jésus va donner son Corps à manger, et il est « porteur d’éternité ».

Dalmanoutha, site longtemps inconnu, a été récemment identifié par des archéologues anglais: il correspond à Matthieu 15, 39.Village auprès de Magdala, au nord de Tibériade, donc sur la côte ouest du Lac.

 

           

 

 

Répondre à () :


Captcha