0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 11 mai 2020
Méditation du 11 mai 2020
© viechretienne.fr

| Webmaster

Méditation du 11 mai 2020

2020 05 11 ESPRIT SAINT (5Pâques1)  (Jean 14, 21-26)                                                                       

                        La parole de Jésus ne peut souffrir d’exception : « Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime. » Il le répétera de plusieurs façons :   « Et pourquoi m’appelez-vous en disant : “Seigneur ! Seigneur !” et ne faites-vous pas ce que je dis ? » (Luc 6, 46), ou à propos de la parenté spirituelle : « Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. » (Matthieu 12, 48).

            Le fruit de cet amour consiste dans une « manifestation » de Jésus à celui qui L’aime : cette manifestation révèle l’amour du Père et du Fils ; l’Esprit Saint vient ouvrir les yeux de la foi sur les mystères divins et en révéler au moins une partie. Dieu vient répondre à l’amour de celui qui L’aime, Lui et son Fils, par l’Esprit Saint qui opère silencieusement dans les cœurs.

            Savons-nous même l’existence d’une Lettre de Saint Jude dans le Nouveau Testament ? Ici, l’apôtre demande à Jésus si la manifestation dont Il parle sera réservée aux apôtres ou étendue au monde entier. On devine le « rêve de certains apôtres » de voir Jésus accomplir une action tellement merveilleuse qu’on la prenne pour un « avènement royal ». La réponse de Jésus est claire : son action est « intérieure », nullement d’ordre tapageur. Jean, l’évangéliste, va approfondir dans les chapitres suivants cette « notion » de « demeurer ».

            Une fois encore, Jésusaffirme que sa parole est en pleine conformité avec ce que le Père Lui demande. Il sait que l’esprit de ses auditeurs admet le Père, mais n’accepte pas que Jésus se proclame le Fils.

            Le moment est venu, à l’approche de la Passion, d’annoncer la venue du Saint-Esprit. Et que dit Jésus de cet Esprit Saint ? « Défenseur » ou « Paraclet », Il défendra notre cause auprès de Père contre les attaques du démon, Il plaidera notre cause en raison de notre faiblesse.

            Il vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. Il nous éclairera sur le sens mystérieux des paroles et des actes de Jésus. Il nous aidera à nous les rappeler, soit que nous sommes tentés de les oublier ou que nous n’en voyons pas le sens. C’est donc progressivement qu’Il nous fera entrer dans la pensée et le cœur de Dieu. 

Répondre à () :


Captcha