Paroisse Notre-Dame-de-la-Plaine - Luçon
0
Commentaire de l'Evangile du chanoine Daleau
Méditation du 10 février 2020

| Webmaster

Méditation du 10 février 2020

(Marc 6, 53-56)

            Jésus a donc parcouru la région du Lac où les barques ne servent pas qu’à la pêche, mais au transport des personnes ; on empruntait facilement « la voie maritime » pour les déplacements, ce qui tend à prouver que les chemins n’étaient pas faciles sur les berges.

            Jésus est déjà largement connu : son ministère l’a conduit souvent à guérir ; sa réputation Le précède partout. Et le temps du verbe souligne qu’on continue sur cette lancée des actions ponctuelles mais nombreuses, tandis que l’imparfait marque l’habitude prise qui devient répétition comme un état établi. Cela se pratiquait habituellement, selon le même rituel : on déposait les infirmes sur les places.

            Tout, dans l’avant-dernière remarque, évoque Marc 5, 28 et la femme qui s’était dit intérieurement : « Si je parviens à toucher seulement son vêtement, je serai sauvée. » Elle a lancé ou continué la coutume empreinte de foi des croyants et qui se prolongera dans une autre habitude attestée dans les Actes des Apôtres 5, 15 : « On allait jusqu’à sortir les malades sur les places, en les mettant sur des civières et des brancards : ainsi, au passage de Pierre, son ombre couvrirait l’un ou l’autre. »

            Ici, Marc constate le résultat, sans porter de jugement : « Et tous ceux qui la touchèrent étaient sauvés. » « Sauvés », et non seulement « guéris », comme on pourrait s’y attendre. Non seulement les malades recouvrent la santé, mais ils sont « sauvés » : la relation avec Jésus a laissé une empreinte en eux d’ordre spirituel qui inclut la guérison et plus encore, le salut lui-même.

            Un détail : Qu’est-ce que la « frange » ? « Tout Israélite pieux portait aux quatre coins de son vêtement une bade de tissu, comportant un fil bleu céleste (ou violet), afin de se souvenir des commandements de Dieu (Nb 15, 38 s. Ez 8, 3). Elle servait à exprimer sa piété (Mt 9, 20. Luc 8, 44) et même à …se faire remarquer (Mt 23, 5). (X. Léon-Dufour ; Dictionnaire du Nouveau Testament)

            Saint Bède le Vénérable ne s’est pas arrêté « à la frange » du manteau, mais nous donne la méthode pour aller du corps physique de Jésus à la Divinité, inséparable de son humanité. 

                « La frange peut représenter la chair qu'a prise le Fils de Dieu, qui nous conduit jusqu'au Verbe de Dieu et nous fait ensuite entrer en jouissance de sa majesté. »

Répondre à () :


Captcha

Newsletter