0
Homélies paroissiales
Homélie du Dimanche 14 novembre 2021 par l'abbé Alexandre-Marie Robineau
Homélie du Dimanche 14 novembre 2021 par l'abbé Alexandre-Marie Robineau
© a

| JFG 22921 mots

Homélie du Dimanche 14 novembre 2021 par l'abbé Alexandre-Marie Robineau

 

LECTURES DE LA MESSE

PREMIÈRE LECTURE

Lecture du livre du prophète Daniel

    En ce temps-là se lèvera Michel, le chef des anges,
celui qui se tient auprès des fils de ton peuple.
Car ce sera un temps de détresse
comme il n’y en a jamais eu
depuis que les nations existent,
jusqu’à ce temps-ci.
Mais en ce temps-ci, ton peuple sera délivré,
tous ceux qui se trouveront inscrits dans le Livre.
    Beaucoup de gens qui dormaient
dans la poussière de la terre
s’éveilleront, les uns pour la vie éternelle,
les autres pour la honte et la déchéance éternelles.
    Ceux qui ont l’intelligence resplendiront
comme la splendeur du firmament,
et ceux qui sont des maîtres de justice pour la multitude
brilleront comme les étoiles pour toujours et à jamais.

    – Parole du Seigneur.

PSAUME

R/ Garde-moi, mon Dieu,
j’ai fait de toi mon refuge. (Ps 15, 1)

Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dépend mon sort.
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
il est à ma droite : je suis inébranlable.

Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance :
tu ne peux m’abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

Tu m’apprends le chemin de la vie :
devant ta face, débordement de joie !
À ta droite, éternité de délices !

DEUXIÈME LECTURE

Lecture de la lettre aux Hébreux

Dans l’ancienne Alliance,
    tout prêtre, chaque jour, se tenait debout dans le Lieu saint
pour le service liturgique,
et il offrait à maintes reprises les mêmes sacrifices,
qui ne peuvent jamais enlever les péchés.

    Jésus Christ, au contraire,
après avoir offert pour les péchés un unique sacrifice,
s’est assis pour toujours à la droite de Dieu.
    Il attend désormais
que ses ennemis soient mis sous ses pieds.
    Par son unique offrande,
il a mené pour toujours à leur perfection
ceux qu’il sanctifie.

    Or, quand le pardon est accordé,
on n’offre plus le sacrifice pour le péché.

    – Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

Alléluia. Alléluia.
Restez éveillés et priez en tout temps :
ainsi vous pourrez vous tenir debout devant le Fils de l’homme.
Alléluia. (cf. Lc 21, 36)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jésus parlait à ses disciples de sa venue :
    « En ces jours-là,
après une grande détresse,
le soleil s’obscurcira
et la lune ne donnera plus sa clarté ;
    les étoiles tomberont du ciel,
et les puissances célestes seront ébranlées.
    Alors on verra le Fils de l’homme venir dans les nuées
avec grande puissance et avec gloire.
    Il enverra les anges
pour rassembler les élus des quatre coins du monde,
depuis l’extrémité de la terre jusqu’à l’extrémité du ciel.

    Laissez-vous instruire par la comparaison du figuier :
dès que ses branches deviennent tendres
et que sortent les feuilles,
vous savez que l’été est proche.
    De même, vous aussi,
lorsque vous verrez arriver cela,
sachez que le Fils de l’homme est proche, à votre porte.
    Amen, je vous le dis :
cette génération ne passera pas
avant que tout cela n’arrive.
    Le ciel et la terre passeront,
mes paroles ne passeront pas.
    Quant à ce jour et à cette heure-là,
nul ne les connaît,
pas même les anges dans le ciel,
pas même le Fils,
mais seulement le Père. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Saint Laurent de Dublin

Abbé de Glendalough, et archevêque de Dublin (✝ 1180)

 

Saint Laurent O'Toole appartenait à cette famille royale qui donna tant de rois à l'Irlande. Elu pour devenir évêque, il fut un modèle de sainteté. En 1179, nous le trouvons au concile général du Latran où le Pape Alexandre III le créa son légat pour toute l'Irlande. Venu en Angleterre pour être médiateur entre le roi Henri II et le roi d'Irlande, il devint otage et ne put rentrer dans son pays.

Il partit donc pour la France. Accueilli par les chanoines de Saint-Victor à Eu en Normandie, il rendit son âme à Dieu dans la paix et la pauvreté totale.

"...il tomba malade à Eu au cours de l'automne 1180. Il fut recueilli par les chanoines de l'abbaye de Eu où il mourut en odeur de sainteté. Les miracles se multipliant sur son tombeau, l'archevêque fut canonisé par le pape en 1225..." (Ville d'Eu - patrimoine, chapelle, abbatiale où se trouve le gisant de saint Laurent O'Toole, un des plus anciens de la région)

À Eu en Normandie, l'an 1180, le trépas de saint Laurent O'Toole, évêque de Dublin. Dans les circonstances difficiles de son temps, il défendit avec énergie la discipline de l'Église et s'appliqua à rétablir la concorde entre les princes. En allant au-devant du roi Henri II d'Angleterre, il obtint lui-même les joies de la paix éternelle.

Répondre à () :


Captcha