0
Homélies paroissiales
Homelie de la messe des Veilleurs par l'abbé A-M. Robineau

| cplucon

Homelie de la messe des Veilleurs par l'abbé A-M. Robineau

On y vient à moitié réveillé en devançant l'aurore... c’est se lever un peu plus tôt, c’est affronter la nuit et le froid mais surtout, c’est habiller son cœur et faire place à l’espérance pour accueillir le Tout-Petit qui nous sera donné la nuit de Noël.

Mais quand l'illumination de la cathédrale m'accueille, c'est déjà le gâteau d'anniversaire de toute notre famille chrétienne que chacun éclaire avec sa bougie. On me tend « ma » bougie, cette flamme vacillante dont je vais prendre soin pendant toute la célébration symbolise la fragilité de la Vie qui va venir mais aussi la fragilité de tous ceux pour lesquels la nuit a été difficile, dans les hôpitaux, dans la rue … 

L'Eucharistie partagée nous rend frères. Je repars fortifiée par la Parole et l’eucharistie en demandant au Seigneur la grâce de garder un peu de cette lumière dans le regard que je porterai sur chacun de ceux que je rencontrerai dans la journée.

Et quand nous sortons pour aller prendre le petit déjeuner., c'est presque la fête de Noël ; ce moment partagé est très convivial et nous remplit d'une joie intense, très intérieure, discrète.

Venez et voyez, le 14 et le 21 décembre, 7h30 à la Cathédrale

La messe Rorate, une autre manière de vivre l’Avent
Voir l'article

Répondre à () :


Captcha