0
Vie du diocèse
Coronavirus : toutes les décisions en Vendée au 16/03/2020

| Webmaster

Coronavirus : toutes les décisions en Vendée au 16/03/2020

Avec le passage au stade 3 de l'épidémie de Coronavirus en France, l'Eglise doit s'adapter. A partir du dimanche 15 mars (inclus) les messes, baptêmes, mariages et cérémonies religieuses sont désormais annulés dans le diocèse de Luçon. Les sépultures restent à ce jour (16 mars) autorisées en tout petit comité. Le point sur la situation et les règles désormais en vigueur en Vendée.

Les messes et célébrations religieuses annulées

Les décisions s'enchaînent les unes aux autres au fur et à mesure des jours. Depuis le dimanche 15 mars, suite à l'allocution du Premier Ministre annonçant la fermeture de tous les lieux "non indispensables à la vie du pays" ainsi que ceux "accueillant du public" et "les lieux de cultes", la décision a été prise par Mgr Jacolin d'annuler les messes en Vendée. Si les églises restent ouvertes aux vendéens pour que ces derniers puissent se rendre dans les édifices afin d'y prier, il leur est demandé de respecter les consignes de barrière sanitaire. Pour rappel il s'agit de s'asseoir une chaise sur deux et un rang sur deux. 

Les confessions peuvent continuer d’être assurées mais en respectant les règles de barrières sanitaires (voir ci-dessous) et l’utilisation des confessionnaux peut être une réponse adaptée.

Quid des sépultures ?

A l'heure actuelle des choses les obsèques sont maintenues en Vendée mais en tout petit comité. Seule la famille très proche est autorisée à être présente et avec des conditions particulières. "Les personnes âgées de 70 ans et plus ne pouvant plus jusqu’à nouvel ordre participer à ces cérémonies par précaution pour leur propre santé, seront donc invitées à ne pas s’y rendre" précise Mgr Jacolin dans son communiqué, et "Le curé, en lien avec la famille, veillera à étudier les demandes particulières et à permettre dans certains cas des exceptions (conjoint, parents proches par exemple) en proposant à ces personnes des places « isolées » les mettant plus à l’abri".

Chaque personne, même en cette période difficile qu'est le deuil, se doit de respecter les consignes sanitaires. Pas d'embrassade, pas de serrage de mains, et une distance d'un mètre en chaque personne. En ce qui concerne le rituel "On évitera tous gestes qui mettent en contact plusieurs personnes entre elles ou avec un même objet. Pour cette raison, le geste de la lumière ne sera fait que par le célébrant. Les gestes de dépose d’objet autour du cercueil (croix, Bible, statues, icône, etc.) ne seront pas autorisés.". En ce qui concerne l'absoute "seul le célébrant pourra utiliser le goupillon pour l’aspersion du corps avec l’eau bénite. Ni les concélébrants, ni les fidèles présents ne pourront s’en saisir." précise de le communiqué.

 

mgr_jacolin_concernant_les_celebrations_et_obseques_1.jpg
© a

Les événements, rassemblements et conférences reportés ou annulés

Tout rassemblement est annulé jusqu’à nouvel ordre que ce soit un événement organisé par le diocèse, une paroisse, un service ou un mouvement (Ecole de prière, mouvements scouts, catéchèses, etc.). "Je laisse le soin aux organisateurs de prendre leurs dispositions pour annuler ces rendez-vous et prévenir les personnes concernées" demande Mgr Jacolin.

Certains mouvements ou paroisses s'organisent pour assurer des retransmissions en visio pour permettre à chacun de suivre les conférences, rencontres et formations directement depuis chez soi. Le diocèse invite à se renseigner directement auprès des personnes organisatrices pour avoir connaissance de telles dispositions. 

Rappel des consignes de barrière sanitaire

Depuis le début de l'épidémie le gouvernement transmet toutes les informations nécessaires pour éviter que le virus ne se répande plus facilement. Des consignes simples ont été données et doivent absolument être respectées. 

 

coronavirus_gestes_barriere.jpg
© a
coronavirus_ce_quil_faut_savoir.jpg
© a

Répondre à () :


Captcha